Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Dry Skin image

Le chemin vers la guérison : témoignage d'une naturopathe qui a vaincu l’eczéma

Dans un monde où la beauté peut parfois cacher des tourments insoupçonnés, découvrez aujourd’hui le voyage courageux vers la guérison de l'eczéma qu’à entrepris Delphine Lambese, naturopathe. Son témoignage poignant révèle les défis rencontrés, mais aussi l'espoir trouvé grâce à une approche holistique du bien-être.

photo de peau sèche

J'ai été atteinte d'eczéma, après avoir été exposée à des conservateurs cosmétiques irritants et allergisants pour la peau. Cette réaction, je l'ai développée durant ma carrière dans l'esthétique où je pratiquais des soins du visage et du corps ou encore des massages, au quotidien.


J'ai eu la chance de travailler avec des marques qui se vantaient de proposer des produits faits à partir d'ingrédients naturels et j'étais fière de les représenter et de vendre leurs produits.


C'était il y a un peu plus de 10 ans, une époque où la skincare naturelle et minimaliste devenait de plus en plus prisée par le monde de la beauté et ses consommateurs.


Tout a commencé dès ma formation pour devenir esthéticienne. Il m'arrivait de faire quelques plaques d'eczéma par-ci, par-là au niveau des mains, mais il me suffisait d'appliquer un peu de cortisone, conseillée et prescrite par le médecin, pour qu'en quelques jours, les plaques disparaissent. Malheureusement, très rapidement, les plaques ont commencé à s'étendre et la situation devenait dangereusement handicapante.


S'en est suivie une longue période d'errance cosmétique et thérapeutique. Rien ne venait à bout de mes douleurs et les plaques s'étendaient tandis que les traitements médicaux commençaient à ne même plus faire effet.


Après avoir consulté à de nombreuses reprises plusieurs dermatologues, allergologues, kinésiologues, sans résultats concluants, je fais la rencontre d'une dermatologue cheffe de service en clinique hospitalière, qui eut la bonne idée de me faire un prick test. C'est un test cutané avec des patchs imprégnés de substances que l'on utilise sur notre peau dans la vie de tous les jours.


À ma grande surprise, le produit qui me déclenche les réactions les plus violentes était un simple masque gel à l'Aloe Vera. Il m'avait été inimaginable qu'un produit à l'apparence si « pure » puisse être à l'origine de tels problèmes de peau.


La molécule qui faisait réagir ma peau est le Méthylisothiazolinone, un conservateur cosmétique de synthèse utilisé en remplacement des parabènes, mais qui finalement, a été élu, en 2013 par l'American Contact Dermatitis Society, comme étant « ALLERGEN OF THE YEARS » étant la cause de nombreuses irritations cutanées.


De plus, à force d'exposition répétée à la cortisone, ma peau a fini par développer des effets secondaires graves (atrophie cutanée, sécheresse extrême, sensation de brûlure...) Ce dont je souffrais n'était plus un simple eczéma mais des symptômes d'addiction à la cortisone que l'on appelle “Red Skin Syndrome” ou “Topical Stéroïde Withdrawal”.

S'en est suivie une remise en question totale de ma carrière professionnelle et surtout de ma confiance en l'industrie des cosmétiques conventionnels.


MA RENCONTRE AVEC LA NATUROPATHIE ET L'ÉQUIPE CODEX LABS

C'est donc grâce à cette expérience que j'ai découvert et me suis intéressée, puis formée à la naturopathie ainsi qu'aux marques de soins cosmétiques (réellement) respectueuses de tous types de peau.

Prendre soin de sa peau, ce n'est pas uniquement le fait d'appliquer des soins en externe. Il faut aussi se préoccuper de tout ce qui peut avoir un impact sur la santé en général :

  • L'alimentation
  • L'hydratation
  • L'environnement
  • L'activité physique
  • Le sommeil
  • L'adaptation au stress
  • La respiration
  • L'état d'esprit
  • Et bien évidemment l'usage de produits cosmétiques et les habitudes d'hygiène et de

soin.


«La peau est le seul de nos organes palpable, observable, que l'on peut directement ressentir... C'est pour ces raisons qu'elle est aussi le parfait indicateur de perturbations dans notre monde intérieur comme extérieur. Elle est le guide parfait pour nous permettre de rendre notre vie plus douce, plus saine et plus alignée avec nos valeurs.»


C'est en partageant mon expérience en tant que naturopathe et victime de l'industrie cosmétique sur les réseaux sociaux que j'ai été contactée par la marque Codex Labs, qui propose une gamme de produits spécialisée pour les peaux à problèmes.


Très honnêtement, au départ et vu mes antécédents avec l'industrie cosmétique, j'ai d'abord été méfiante, mais à la fois curieuse de découvrir quels étaient leurs arguments de vente et leur stratégie pour soutenir les peaux atopiques.


C'est ainsi que j'ai découvert et été invitée à tester les produits de la gamme BIA qui est la gamme spécialement développée pour les problèmes de peau sèche, sensible et sujette à l'inflammation comme l'eczéma ou le psoriasis.


Ce qui m'a tout de suite interpellée, c'est l'histoire de la fondatrice de la marque, Barbara Paldus. Elle avait elle-même un lourd passé avec les conservateurs cosmétiques dangereux pour la santé (phénoxyéthanol). C'est ce qui l'a amenée aujourd'hui à développer des produits respectueux des peaux fragilisées par l'eczéma, l'acné, la rosacée, le psoriasis... Son témoignage m'a évidemment tout de suite parlé, touché.


QU'EST-CE QUE L'ECZÉMA ?

Plus souvent connu chez les enfants, l'eczéma peut également toucher les adultes sans antécédents de symptômes d'atopie.

On distingue donc 3 types d'eczéma principalement :

  • L'eczéma topique d'origine génétique, qui déclenche des réactions immunitaires inflammatoires
  • L'eczéma de contact, qui déclenche des réactions immunitaires allergiques
  • L'eczéma dú à l'irritation qui déclenche des lésions à force d'hygiénisme excessif ou

de travaux manuels

Il est tout à fait possible de cumuler les 3 types d'eczéma mais les distinguer les uns des autres à l'œil nu est impossible. Il faut être attentif à son environnement pour pointer du doigt le ou les coupables afin d'éliminer les risques d'aggraver l'eczéma topique avec de l'eczéma de contact et l'eczéma dû à des irritants.


Vivre avec un eczéma va au-delà de l'inconfort physique car cela affecte également la qualité de vie mentale, émotionnelle mais aussi et par conséquent, la vie familiale, sociale, professionnelle…

C'est une affection qui expose à énormément de stress au quotidien. Le passage à la salle de bain n'est plus un plaisir, un lieu de détente où l'on se sent rafraîchi, relaxé et propre en sortant. Au contraire, cela devient une épreuve de se regarder dans le miroir, de choisir ses vêtements et de s'habiller, de passer sous la douche et d'appliquer des soins, pas toujours très clean sur sa peau.


Également, la qualité du sommeil, des relations sociales ou la possibilité de pratiquer une activité physique est fortement réduite, ce qui expose à plus d'anxiété due au manque de repos et à la sédentarité/solitude qui peut s'installer.


Ce que l'on constate aujourd'hui c'est que les symptômes physiologiques qui prédominent dans les cas d'eczéma sont l'altération du microbiome et de la barrière cutanée.


La peau du malade n'est plus imperméable comme peut l'être un mur de briques qui empêcherait tout passage mais elle ressemble plus à un grillage qui bloquerait le passage pour certaines molécules, et laisserait aussi passer certaines autres particules, plus petites, plus fines, à l'origine des réactions allergiques, irritantes, provoquant rougeurs, inflammation, démangeaisons.


Ces personnes souffrent donc d'une moindre capacité de défense contre les agressions extérieures comme la poussière, le pollen, certains ingrédients cosmétiques par exemple…


En parallèle, on constate également que, même avec une bonne santé cutanée, le microbiome et la barrière cutanée peuvent se fragiliser avec l'utilisation de  certains cosmétiques conventionnels contenant des conservateurs antibactériens chimiques, d'où la recrudescence de réactions inflammatoires cutanées à tout âge.


RETOUR AU NATUREL 2.0, ALLIANCE DE LA PHYTOTHÉRAPIE ET DE LA BIOTECHNOLOGIE

Le problème des ingrédients cosmétiques ne s'arrête pas seulement aux conservateurs mais concerne également certains actifs, agents de texture et même les matériaux utilisés dans les contenants, et ça, Barbara et ses équipes l'ont très bien compris.

C'est justement leur volonté de travailler avec des conservateurs et des packagings à base de matières naturelles, mais pas moins efficaces pour les peaux sensibilisées, qui m'a donné envie de découvrir les produits de chez Codex Labs. De nos jours, la pollution et l'intoxication endocrinienne issue de certains soins cosmétiques pétrochimiques font partie des causes à l'origine de l'explosion des problèmes de peau chez l'adulte.

Grâce à ma formation de naturopathe spécialisée dans le soin de la peau, je rencontre beaucoup de personnes qui ne savent plus quoi faire pour soulager leur situation... Elles ne comprennent plus leur peau, ne savent plus vers quelles marques de produit se tourner et finissent par avoir la sensation d'avoir déjà tout essayé mais que rien ne marche pour elles.

Elles se sentent comme condamnées à l'hypersensibilité et souhaiteraient pouvoir consommer des produits plus clean mais efficaces.

Les conservateurs, les actifs et les contenants privilégiés par la marque Codex Labs sont à base de plantes et de qualité alimentaire ce qui en fait un gage d'une qualité encore très rare dans le monde de l'industrie cosmétique.

Ils contiennent des ferments (bactéries, levures...) pour assurer le respect et le soutien du microbiome cutané ce qui permet de limiter la dégradation immunitaire de l'épiderme.

Leurs contenants sont faits à partir de matières d'origines végétales, recyclables et à empreinte carbone négative.

Et pour les actifs cosmétiques, ce sont des dérivés de cellules souches de plantes qui permettent de profiter de leurs bienfaits sans abimer la plante, sans culture ou récolte intensive et donc en minimisant l'impact sur l'environnement et en préservant les ressources naturelles.

Peut-on mieux faire ? L'avenir nous le dira mais à ce jour, ce sont des engagements et des progrès immenses qui sont proposés pour les peaux très sensibles.

MES RECOMMANDATIONS DE NATUROPATHE ET ECZÉMA WARRIOR

J'ai pu tester la gamme BIA, spécialisée pour les peaux atopiques. Ma peau sensible a très bien accueilli leurs produits et l'expérience sensorielle apporte un vrai plus pour rendre le moment du soin encore plus agréable.


Mentions spéciales pour les contenants qui permettent de se servir de petite quantité de produit dans le but de mieux adapter son dosage, pour le fait que les produits peuvent à la fois être utilisés pour les enfants comme pour les adultes et pour la certification MyMicrobiome démontrant la compatibilité de leur produit avec le microbiome et l'équilibre cutané (organisation allemande ayant développé un test standardisé créant des résultats clairs in vitro, dans des laboratoires certifiés, se référant aux dernières normes et découvertes scientifiques).


J'ai tout particulièrement apprécié la crème Skin Superfood qui pénètre rapidement sans laisser de sensation collante, luisante, étouffante. Je trouve sa texture légère mais à la fois nourrissante.


Pour compléter le soin quand j'en ressens le besoin, j'ajoute l'huile nourrissante visage de la même gamme et ma peau redevient confortable. Je recommande ce combo pour renforcer son microbiome et le protéger en limitant l'impact des démangeaisons associées à la sécheresse post-inflammation.


Lorsque les choses se compliquent, nous avons tendance à redoubler d'attention pour notre peau, mais cette vigilance s'atténue souvent une fois la crise passée. C'est pourquoi je recommande l'utilisation de produits aux ingrédients les plus naturels possibles, comme ceux offerts par Codex Labs, pour retarder l'apparition des symptômes de l'eczéma.


En réalité, c'est l'une des premières mesures à prendre pour calmer les réactions inflammatoires de la peau.


Par la suite, il est conseillé de rester vigilant face aux allergènes et irritants connus (réactions possibles à l'eau dure, certains aliments, types de tissus, humidité, etc.) et de traiter votre peau avec la plus grande délicatesse : appliquer les crèmes en douceur, privilégier des massages délicats, utiliser une serviette en microfibre, etc.


Pour cela, il faut pouvoir déchiffrer et reconnaître les ingrédients d'un produit dans les listes INCI et ce n'est pas une mince affaire. Peu de personnes prennent plaisir à s'atteler à cette tâche rebutante, ou bien elles n'ont tout simplement pas le temps de décoder le langage scientifique, écrit en tout petit caractère, des formulations cosmétiques. La confiance envers une marque et ses produits est donc primordiale.

Aujourd'hui, plus que jamais, il est important de choisir et soutenir des marques comme Codex Labs, assurant à leur client de prendre soin de leur plus grand organe exposé aux dangers de l'environnement moderne actuel.


Bien-sûr, chaque personne est différente et réagira différemment à une marque ou une autre. Le choix n'est pas toujours facile quand notre peau n'exige que le meilleur. Ce que je recommande, c’est de prioriser un état d’apaisement global de l’organisme à travers des 

accompagnements en naturopathie et de se tourner vers des marques comme Codex Labs.


C’est une chance de pouvoir avoir un plus large choix de cosmétiques pour les personnes qui ne s’y retrouvent plus avec ce qui est proposé de nos jours pour soulager l’eczéma.»

https://codexlabs.co/fr-fr/collections/bia


Article précédent

Choisissez votre langue